Les Menuires, version friendly !

Accueil / Ecolo-Friendly

Ecolo-Friendly

Comment développer le tourisme des sports d’hiver tout en préservant l’environnement ?

Consciente de la fragilité de son écosystème et des enjeux climatiques auxquels elle doit faire face, la station des Menuires a pris une longueur d’avance et s’est penchée depuis plusieurs années déjà sur les solutions à mettre en place pour préserver la beauté et la pureté de ses sommets.

Coup d’oeil sur quelques-unes des actions mises en place pour réduire l’empreinte environnementale : première station française à réaliser un bilan carbone en 2007, utilisation d’huile biodégradable pour les dameuses et dameurs formés à l’́co-conduite, travaux d’épandage et d’engazonnement du domaine skiable, rationalisation du nombre de pylônes pour limiter la pollution visuelle, certification ISO 14001 pour la Sevabel (Société des Remontées Mécaniques) et le Service des Pistes.

Nouvelle retenue d’eau

Cet hiver, les investissements se poursuivent avec la création d’une retenue d’eau d’altitude de 78 000m3 sur le secteur de la Masse, destinée à la fabrication de neige de culture.

Cette retenue, dont le projet a vu le jour il y a 3 ans, permettra de stocker de l’eau lorsque les débits des cours d’eau sont importants et de limiter les prélèvements en période d’étiage. La Masse, secteur clé des Menuires bénéficiera de ce fait d’un enneigement garanti dès l’ouverture de la saison !

Modernisation des remontées mécaniques – vive l’éco-reponsable

Un investissement de 9,5 millions d’euros pour augmenter la puissance et le confort du parc de remontées mécaniques, un enjeu à la fois économique et écologique, car s’il permet aux skieurs de passer moins de temps sur les remontées, il permet également de réduire la consommation d’énergie.

Cet hiver, c’est au tour des télécabines des Bruyères, du Roc 1 et au télésiège des Granges de s’offrir un lifting. Mais aux Menuires on recycle autant que possible, à commencer par la conservation des pylônes et des structures des gares pour la rénovation de la télécabine des Bruyères, qui permet l’accès aux 3 Vallées.

Biom : un grand pas pour l’environnement

La certification ISO, c’était déjà bien, mais la station des Menuires souhaitait renforcer son engagement pour l’environnement.

D’où l’entrée en scène de l’indicateur BIOM. Un indicateur labellisé Cop21 qui mesure l’engagement et les actions RSE, responsabilité sociétale, environnementale et économique de l’activité des sports d’hiver. Cette démarche permet de valoriser la contribution positive au territoire, par l’analyse de 15 thématiques de Développement Durable et des dépenses associées, par une agence indépendante reconnue, la société Biom Work. Utilisé par plus de 800 entreprises, cet indicateur ne recense pas moins de 500 critères pour mesurer les retombées économiques de l’activité d’une entreprise en termes d’emplois, de services publics ou de préservation de la biodiversité. L’indice Biom prend en compte notamment les actions de lutte contre le réchauffement climatique, celles visant à la protection de la biodiversité et la restauration écologique des terrains en montagne, ou encore celles visant à favoriser les emplois locaux. La Sevabel a obtenu une mention excellente de Biom à 66%, bien au-delà de la moyenne qui se situe à 41%.

Réserver

Afin d'améliorer votre expérience utilisateur et augmenter la qualité de notre service nous utilisons des cookies pour réaliser des statistiques, intégrer le partage des réseaux sociaux et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus